2022 – Semaine 38

Les articles en ligne parasités

 

Tout d’abord il faut bien comprendre que les vidéos présentes sur les sites d’information ne représentent qu’une goutte d’eau par rapport à l’habitude qui a été prise en France de regarder la télé grâce une box (59,8 % en 2021) ou à partir d'un écran d'ordinateur, d'une tablette ou d'un smartphone (4,4 millions), habitude qui correspond au transfert par Internet de milliards de gigaoctets, mais s’il vous arrive de vouloir lire un article et non visionner une vidéo sur un site d’information désormais vous arrivez sur une page contenant non seulement l’article mais une ou plusieurs vidéos qui démarrent automatiquement lors du chargement de la page. Tous les sites d’information ne le font pas encore, certains se contentant d’images et du texte de l’article avec éventuellement un système de voix synthétique pour lire l’article pour les malvoyants, mais d’autres semblent tellement apprécier les vidéos qu’ils en remplissent leurs pages. Il est important de noter que le son des vidéos est toujours désactivé par défaut sans doute pour ne pas trop ennuyer les internautes par exemple en train de téléphoner mais ce qui est regrettable c’est que ces vidéos sans son qui se lancent automatiquement consomment inutilement de la bande passante et nous dérangent pendant que l’on est en train de lire l’article.
Il existe plusieurs cas de figures, tout d’abord la vidéo publicitaire, seule ou qui précède la vidéo d’information, vidéo que l’on ne peut stopper puisque il n’y a presque jamais de bouton « Pause » mais pour laquelle on peut bien sûr activer le son et les vidéos d’information que l’on peut mettre en pause mais qui sont souvent sur des sujets n’ayant rien à voir avec l’article de la page sur laquelle on se trouve, le summum étant le lancement automatique de 4 ou 5 vidéos dont une ou deux de publicité dans plusieurs cadres sur une même page .
Bien sûr depuis l’apparition d’Internet les connexions ont évolué et sont désormais très rapides puisqu’elles passent souvent par la fibre, la 4G ou la 5G et permettent donc d’afficher des vidéos mais il faudrait que quelqu’un nous explique à quoi cela sert de diffuser une vidéo d’information sans son pendant que l’on lit un article. A susciter notre curiosité en nous proposant un nouveau contenu, le but étant de nous garder le plus longtemps sur le site pour que l'on voit le plus possible de publicités ? Peut-être mais le sujet de la vidéo sans son étant souvent déjà connu il n'est pas du tout évident que l'on veuille la visionner.
Ceci étant dit pourquoi, étant donnés les milliards de gigaoctets qui transitent par Internet, vouloir contrôler les vidéos qui se lancent automatiquement sur les pages des articles des sites d’information ? Eh bien tout simplement parce que l’on atteint là un haut niveau de bêtise et que cela est gênant sans parler de l’inutilité de consommer de la bande passante pour rien.
Je propose donc pour les vidéos publicitaires puisqu’il ne sera vraisemblablement pas possible d’empêcher leur lancement automatique (les annonceurs ne le supporteraient pas) qu’un bouton « Pause » soit systématiquement présent permettant ainsi de les interrompre et pour toutes les vidéos d’information que leur lancement ne soit plus automatique et qu’il faille désormais cliquer sur un bouton « Play » pour les diffuser. Et pour remplacer la lecture automatique d’une vidéo d’information, son titre, s’il est bien conçu, serait à mon avis suffisant pour inciter les personnes qui le souhaiteraient à la visionner. En tous cas une chose est sûre : compte tenu du nombre très élevé d’articles qui sont désormais réservés aux abonnés sur les sites d’information on pourrait, pour les articles encore présentés dans leur intégralité, faire un effort et ne pas transformer, par souci de modernité, leurs pages en une sorte de « show médiatique » en plaçant des vidéos partout.
Bien sûr il s’agit là d’une revendication que pourrait faire un écolo échappé du Larzac se préoccupant de ceux n’ayant pas de connexion Internet satisfaisante mais, entre nous soit dit, pouvoir lire un article tranquillement sans que nos yeux soient gênés par les images de vidéos qui l’accompagnent ne serait pas forcément une mauvaise chose, à moins que le but recherché soit de nous abrutir à tout prix. Car n’oublions jamais que « Tout ce qui est techniquement possible n’est pas forcément souhaitable ».

 
57